Anaxandre au pays des rêves

24 décembre 2014

Joyeux Noël!

1 - Copie

1 (2)

1

ZZZ-SIGNATURE

Posté par Anaxandre à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


01 janvier 2011

Bonne année 2011!!!

000__2_


000__3_


000__4_


000__5_


000__6_


000__7_


000__8_


000__9_


000__10_


000__11_


000__12_


000


000

Anaxandre

Posté par Anaxandre à 22:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 décembre 2010

Joyeux Noël...

Noël unit petits et grands dans une belle atmosphère de plaisir, c'est pour cela qu'on l'aime tant!
Que cette saison aux milles merveilles laisse place à de grandes réjouissances, qu'elle soit propice à la découverte de bonheurs intenses.
Meilleurs voeux!

Et pour vous, quelques cadeaux...

coloriage_noel_des_heros_9800


coloriage_noel_des_heros_9801


coloriage_noel_des_heros_9803


coloriage_noel_des_heros_9804


coloriage_noel_des_heros_9805


coloriage_noel_des_heros_9806


coloriage_noel_des_heros_9807


coloriage_noel_des_heros_9808


coloriage_noel_des_heros_9809


coloriage_noel_des_heros_9810


coloriage_noel_des_heros_9811


coloriage_noel_des_heros_9812


coloriage_noel_des_heros_9813


coloriage_noel_des_heros_9814


coloriage_noel_des_heros_9816


coloriage_noel_des_heros_9828


coloriage_noel_des_heros_9832


coloriage_noel_des_heros_9833


coloriage_noel_des_heros_9834


coloriage_noel_des_heros_9835


coloriage_noel_des_heros_9836



coloriage_noel_des_heros_9837


coloriage_noel_des_heros_9838


coloriage_noel_des_heros_9839


coloriage_noel_des_heros_9840


coloriage_noel_des_heros_9841


coloriage_noel_des_heros_9842


coloriage_noel_des_heros_9843


coloriage_noel_des_heros_9844


coloriage_noel_des_heros_9845


coloriage_noel_des_heros_9846


coloriage_noel_des_heros_9847


coloriage_noel_des_heros_9848


coloriage_noel_des_heros_9849


coloriage_noel_des_heros_9850


coloriage_noel_des_heros_9851


coloriage_noel_disney_a


coloriage_noel_disney_donald_b


coloriage_noel_disney_mickey_c


coloriage_noel_disney_winnie_a


coloriage_noel_disney_winnie_b


coloriage_noel_disney_winnie_c


coloriage_nouvel_an_disney_2


coloriage_pluto_8777


dinsey


dinsey3


Maison_Mickey_NB__12_


Maison_Mickey_NB__13_


Maison_Mickey_NB__14_


Maison_Mickey_NB__15_


Maison_Mickey_NB__16_


Maison_Mickey_NB__17_


Maison_Mickey_NB__18_


mickey_coloriage_noel_gif


No_l__2_


tic_tac_bonhomme_neige


Tigrou_avec_des_cadeaux


w001


w004


JOYEUX NOEL!!!

Anaxandre

Posté par Anaxandre à 10:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 décembre 2010

Calendrier de l'Avent

Blanche-Neige et les sept nains
La nuit de Noël

- Au lit! ordonna gentiment Blanche-Neige aux nains.  Et n'oubliez pas de vous laver les mains!
Un peu plus tard, elle poussa doucement la porte, de peur de les réveiller...  Mais loin d'être endormis, les nains discutaient, trop impatients de découvrir leurs cadeaux au pied du sapin, le lendemain.  Tout heureux de voir la princesse, ils lui demandèrent aussitôt de leur raconter la nuit de Noël.
- D'accord, accepta Blanche-Neige.  Mais il faudra vous endormir au douzième coup de minuit sinon, le Père Noël viendra et passera sans s'arrêter à la chaumière!
Les sept nains promirent d'obéir.  La princesse leur récita la comptine de la Nuit Merveilleuse:

Voici la nuit de la Bonne Nouvelle,
Cette nuit bénie, la nuit de Noël!
Une étoile emporte nos voeux au Ciel,
Où se réalisent mille merveilles!
Les petits enfants s'endorment en paix,
Bien au chaud, la tête sur l'oreiller.
L'ange de Noël veille sur chacun,
A chacun sa part de bonheur demain!
Entendez-vous les sabots, les grelots?
Il paraît que là-haut vole un traineau,
Un attelage de rennes au galop,
Vient du Nord nous apporter des cadeaux.
Nos souliers vides seront pleins demain,
Et nos coeurs pleins vidés de tout chagrin.
Du nord au sud sur la planète entière,
La joie ce soir descend sur Terre.
Rêvez tranquilles en cette nuit bénie,
Qui sous sa protection nous réunit,
L'Etoile de Noël nous guide au Ciel,
Voici la nuit de la Bonne Nouvelle!


- Moi, j'ai entendu dire que, pendant la Nuit Merveilleuse, des fées et des lutins sortent aussi des forêts, remarqua Grincheux.
- Tout peut arriver, acquiesça
Blanche-Neige.  Mais cela ne se produit qu'une fois dans l'année...
- Alors nous devrions en profiter pour formuler un souhait! s'exclama Joyeux.
Blanche-Neige éclata de rire.
- Vous savez, dit-elle, des voeux, nous pouvons en faire à volonté.  Mais la nuit de Noël, elle, n'arrive qu'une fois... et il sera minuit dans cinq minutes!
Vite, les sept nains plongèrent sous leurs draps et fermèrent les yeux très fort.
- A mon tour de courir au lit, dit Blanche-Neige en souriant.  Sinon, le Père Noël risque de m'oublier...
Avant de quitter la chambre, elle se retourna sur le palier et elle déclara:
- Joyeux Noël, mes amis.  Et bonne nuit!

Livre Hachette Jeunesse

Posté par Anaxandre à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2010

Calendrier de l'Avent

Winnie l'ourson
Poème de Noël

C'était la nuit de Noël,
A l'heure où sans bruit,
Tout au logis s'ensomeille,
Même les petites souris.
Nos chaussettes en rang pendaient sur la cheminée,
Le Père Noël, ma foi,
Serait bientôt là.
Chacun dans son lit blotti,
Rêvait de sucreries.
Oreillers et duvets d'oie,
Qu'il fait bon chez soi!
En bonnet de laine,
Mes amis et moi,
Nous dormions à peine,
Sous la couette et sous les draps.
Quand des cliquetis soudain,
Venus du jardin,
Me tirèrent du lit.
Curieux, je bondis
Rapide comme l'éclair,
Jusqu'à la fenêtre;
J'ouvris en grand les volets
Sur la nuit bleutée,
Et que vis-je, stupéfait,
Sinon un traineau,
De huit rennes attelé,
Comme il était beau!
Je reconnus à son bord,
Glissant dans le ciel,
Menant grand train et riant fort;
Le Père Noël!
Ses coursiers, comme des aigles, fendaient les airs
Et lui sifflait, les encourageait, appelait:
"Allez Tornade et Danseur, Rudolph et Comète!
Allez Cupidon, Tonnerre, Eclair et Fringant!
En avant, escaladez le toit et l'auvent,
Et galopez, galopez, galopez en tête!"
Ils coururent sur les tuiles et je me cachai:
Le Père Noël passait par ma cheminée!
De la fourrure ourlait ses vêtements rubis,
Que salissait un peu de suie;
Rondes étaient ses joues, et son ventre rebondi
Tremblotait comme de la bonne gelée de fruit.
Il était si joyeux, ce joufflu personnages,
Que j'eus du mal à ne pas rire et à rester sage!
Sans souffler mot et sans bruit,
Il vida son sac.
Chaque chaussette il remplit
De cadeaux en vrac.
Puis saluant de mon côté,
Je le vis s'engouffrer
Par la cheminée.
Sautant dans son traineau et sifflant l'équipage,
Il s'envola plus léger
Qu'un grain de nuage.
Mais comme il disparaissait
J'entendis ceci:
"Joyeux Noël à tous et à tous: bonne nuit!"

Livre Hachette Jeunesse

Posté par Anaxandre à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 décembre 2010

Calendrier de l'Avent

Les Aristochats
Cartes de voeux

Edgar, le majordome très stylé de Mme de Bonnefamille, n'en pouvait plus.  Il avait vidé tous les tiroirs de la maison sans retrouver les cartes de voeux de sa patronne.  Pourtant, elle les lui réclamait sur le champ!
L'air penaud, il se présenta au salon et avoua son échec.
Mme de Bonnefamille haussa les sourcils.
- Voyons, Edgar!  J'ai acheté ces cartes la semaine dernière!
- Justement, madame! bredouilla le majordome.  Je me rappelle les avoir déposées sur la console de l'entrée...  Vraiment, je ne comprends pas!
- C'est une catastrophe! déplora sa patronne.  Il n'y en a plus au magasin et je dois néanmoins les poster d'ici demain pour qu'elles arrivent à temps...  Que faire?
- Hélas, madame, je l'ignore!
Roquefort, tapi dans son trou, assistait à la scène.  il avait tellement de remords!  Les cartes de voeux, c'était lui qui les avait grignotées... une saveur de papier unique qu'on n'éditait seulement en cette période de fêtes!  Comment aurait-il deviné que la vieille dame tenait tant à souhaiter une heureuse nouvelle année dès le premier janvier?
Duchesse, alanguie sur le sofa, s'éveilla soudain.  Elle s'étira avec grâce puis s'assit, altière, sur le coussin.  A ses côtés, Marie, Toulouse et Berlioz l'imitèrent.
- Quel spectacle charmant! songea Roquefort.
Et subitement, la petite souris eut une idée de génie!  Georges, le notaire amoureux de Mme de Bonnefamille, avait offert à cette dernière un coûteux appareil photo pour Noêl...
Des clichés de la famille Aristochats feraient des cartes de voeux magnifiques!
Discrètement, Roquefort sortit de son trou et alla faire part de son idée à Duchesse qui trouva celle-ci lumineuse.  Alors elle envoya son petit Berlioz, toujours partant pour un nouveau jeu, sautiller sur l'appareil photo afin d'attirer l'attention de la vieille dame.
- Edgar! s'exclama Mme de Bonnefamille.  Berlioz vient de me donner une idée!  Je vais photographier les chats et envoyer leurs portraits en guise de cartes de voeux!
Le majordome réprima une moue dubitative et fila chercher Thomas O'Malley.  Le plus difficile fut de le pomponner!  Mais le matou roux accepta de sourire pour plaire à Duchesse et le résultat fut une telle réussite que Mme de Bonnefamille décida dorénavant de renouveler l'opération pour chaque grande occasion!

Livre Hachette Jeunesse

Posté par Anaxandre à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2010

Calendrier de l'Avent

Toy Story
Le petit chien d'Andy

Le matin de Noël, les jouets attendaient avec anxiété le rapport des soldats de l'armée verte.  Ils avaient été envoyés en mission de reconnaissance pour savoir si Andy avait reçu des jouets qu'il pourrait aimer davantage qu'eux.  A peine les soldats avaient-ils commencé leur opération que le jeune garçon s'écria:
- Un petit chien!  Super!
- Catastrophe! dit Woody le cow-boy.  Vous savez ce que c'est, un chien?
- Jamais entendu parler! répondit Buzz l'Eclair.
- Les chiens sont des super-jouets presque humains, expliqua Woody.  Ils remuent, courent, aboient et ils n'ont pas besoin de piles.  Les enfants les adorent.  Ils mangent et ils avaient leur nourriture mais le pire, c'est qu'ils mâchonnent tout ce qu'ils trouvent.
- Les amis, dit Bergère, vous savez bien qu'Andy ne permettrait à personne de nous faire du mal.  Il a toujours pris soin de ses jouets.
Un silence pesant emplit la pièce.
Tout à coup, Andy surgit dans sa chambre, le chiot tant redouté dans les bras.  il le posa sur son lit mais l'animal sauta à terre en faisant tomber Woody sur le plancher.  Puis le chien se mit à renifler tous les jouets qui étaient bien incapables de se défendre.
La maman d'Andy entra avec une corbeille à chien en osier et deux bols portant l'inscription "Buster".
- Je ne suis pas certaine que ce soit une excellente idée que Buster dorme avec toi, dit-elle.
- Il sera sage, promit Andy.
- D'accord mais s'il y a un problème, il retournera dans la buanderie.
Andy mit le chien dans le panier et ordonna: "Couché!".  Mais dès qu'il quitta la chambre, le chien le suivit en courant.
- Il va saccager la chambre d'Andy, déclara Woody.  Et qui sait ce qu'il va nous faire!  Il faut agir et vite!
- Commençons par lui apprendre les bonnes manières, conseilla Buzz.  Si ça ne marche pas, j'utiliserai mon laser.
- Tu as raison! dit Woody.  Commençons par lui apprendre à obéir.
Ils se mirent en cercle et réfléchirent sur la stratégie à suivre.
- Imaginons d'abord toutes les mauvaises actions que peut faire un chiot, proposa Woody.  Ensuite, nous les ferons à sa place!
- Moi, je peux entailler les meubles, proposa Buzz.  Exactement comme si le chiot les avait mordillés.
- Mettre du désordre dans la chambre, rien de plus simple! lança Bergère.
Ils passèrent aussitôt à l'action.  Soudain, Buster bondit dans la pièce.  Ouap!  Zip!  Zap!  il prit des jouets dans sa gueule, les secoua avec violence et les laissa retomber sur le sol.  Petits personnages et peluches pleuvaient de tous côtés.
En se sauvant, Karting, la voiture téléguidée, renversa les bols contenant la nourriture et l'eau du petit chien.  Buzz l'Eclair vola vers le chiot qui tenait Rex dans sa gueule et libéra son ami.  Alertée par le bruit, la maman d'Andy entra dans la chambre.
- Je le savais! s'exclama-t-elle.
Andy passa le soir de Noël à ranger sa chambre et à remettre chaque jouet sur son étagère.  Au moment d'aller au lit, il tenta d'attendrir sa mère.
- Tu as Woody et Buzz!
- Ils ne sont pas doux et chauds comme lui!
Andy resta longtemps éveillé, écoutant les gémissements de son petit chien enfermé dans la buanderie.  Lorsqu'il finit par s'endormir, une larme roula sur sa joue.  Les jouets passèrent une nuit horrible.  La déception d'Andy et les gémissements du chiot les empêchaient de trouver le sommeil.  Woody, qui aimait tendrement Andy, ne pouvait supporter de le voir si malheureux.
Le lendemain matin, Woody rassembla les jouets.
- Les gars, nous avons peut-être agi à la légère.  Je ne veux pas qu'Andy soit aussi triste.  Après tout, notre seule raison d'être, c'est de le rendre heureux.
- Mais si le chiot nous met en pièces? demanda Rex.
- Si vous restez sur vos étagères, dit Woody, il ne pourra pas vous atteindre.  Seul Buzz et moi sommes en danger car nous dormons dans le lit d'Andy.
Les jouets restèrent donc sur leur étagère.  Lorsque Andy oubliait d'en ranger un, le jouet se débrouillait pour regagner sa place au plsu vite.
Un jour, la maman d'Andy remarqua combien sa chambre était en ordre et combien Buster était devenu sage.
- Nous pourrions peut-être lui donner une autre chance, proposa le petit garçon.
Et sa maman accepta.  Tous les soirs, couché près du chiot, Woody se demandait si ses jours étaient comptés.  Il était prêt à donner sa vie pour le bonheur d'Andy.  Le jour tant redouté ne vint jamais.  La première fois que le chiot renifla Woody, Andy lui donna un petit coup sur le museau en lui disant:
- Non, Buster!
Bientôt, les jouets s'aperçurent que le petit chien n'était pas méchant mais seulement jeune et qu'il avait besoin d'être dressé.  Buzz l'Eclair et ses amis s'y employèrent.  Mais aucun des jouets ne fut jamais aussi proche de Buster que Woody le cow-boy.

Livre Hachette Jeunesse

Posté par Anaxandre à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 décembre 2010

Calendrier de l'Avent

La petite sirène
Le Noël d'Ariel sous la mer

Depuis qu'elle était montée à la surface de l'océan, la petite sirène passait son temps à rêver à la vie chez les humains.  Chaque nuit, malgré l'interdiction du roi Triton, son père, Ariel gagnait la surface avec son ami le poisson Polochon pour admirer un merveilleux palais brillant de mille feux.  Sébastien le crabe, qui avait reçu l'ordre de la surveiller, faisait de son mieux...  Par une soirée d'hiver, Ariel se tourna vers Polochon, les yeux brillants:
- Regarde, Polochon!  On dirait que les étoiles du ciel sont descendues sur la colline!
- Ces lumières magnifiques semblent venir du palais, dit Polochon.
Le palais et même le parc scintillait dans la nuit comme les étoiles de la Voie Lactée.  Une nuit, Eurêka la mouette se posa sur leur rocher.
- Tu observes la marée de folie qui s'abat sur les hommes, déclara la mouette, qui prétendait connaître les humains.
- La marée de folie? s'étonna Ariel.
- Oui.  Ils appellent cela Noël.  A cette occasion,ils se saluent de façon ridicule en se souhaitant de bonnes fêtes et ils décorent leur maison avec du houx.
- C'est quoi toutes ces lumières qui scintillent?
- Des bougies!  Un façon, pour les humains, d'accueillir la nouvelle saison.
Eurêka évoqua le sapin géant qui était dressé dans la salle de bal, les longues tables garnies de viandes et de gâteaux.  il parla aussi des cadeaux que les humains échangeaient en témoignage d'affection.
- Finalement, conclut Eurêka, Noël mérite d'être vu!
Ariel l'écoutait, ravie.  Elle aurait tant aimé participer à ces festivités!  Ariel regagna tristement le royaume de son père.
- Je ne veux plus revoir les lumières du palais, dit-elle.  Puisque je ne pourrai jamais partager le Noël des humains...
- Nous pourrions organiser notre propre Noël, proposa Polochon, qui ne supportait pas de savoir Ariel malheureuse.
- Pourquoi pas?  Nous décorerons la grande salle du palais.  Je me procurerai des cadeaux pour mes soeurs et pour mon père.  Il comprendra peut-être ainsi que les humains ne sont pas aussi barbares qu'il le croit!
Quelle effervescence, les jours suivants!  Après avoir décoré la salle, Ariel, Polochon et le crabe Sébastien fabriquèrent un grand arbre avec des rubans d'algues vertes, puis suspendirent à ses branches des coquillages et des étoiles de mer.  Dans la caverne où elle rangeait les trésors dénichés dans les épaves de bateaux, Ariel trouva des bougeoirs mais pas de bougies!
- Je t'en supplie, Eurêka, rapporte-moi des bougies!  Elles sont indispensables!
- Pas de problème, dit la mouette, je sais où en emprunter!
Près de l'embouchure du fleuve, Ariel ramassa de magnifiques pierres de lune, des galets roulés par les eaux depuis la colline.  Ils feraient de beaux cadeaux pour sa famille, des présents qui leur montreraient combien elle les aimait.  Quant à Polochon, il fouilla frénétiquement la grève, à la recherche d'un objet qui rappellerait à Ariel la terre qu'elle aimait tant.  Il aperçut alors un jeune homme qui parcourait la plage, l'air triste.  Tout à coup, un bouton sauta de sa chemise.  Un bouton en cristal qui étincelait dans le sable.  Polochon récupéra le bouton, l'enveloppa dans une algue et noua le tout avec un petit ruban.
La veille de Noël arriva enfin.  Le coeur d'Ariel battait d'excitation tandis qu'elle emballait les cadeaux destinés à sa famille dans les pétales d'une anémone de mer.  Lorsqu'elle eut fixé les bougies sur l'arbre, Ariel souffla dans un gros coquillage pour prévenir son père, le roi Triton, et ses soeurs.
- J'ai une surprise pour vous! annonça-t-elle.
- C'est une fête de la mer? s'étonnèrent ses soeurs, éblouies.
- Pas vraiment, balbutia Ariel.  C'est Noël!  Une fête que les humains célèbrent ainsi!
- C'est splendide! reconnurent-elles.
Triton lui-même approuva.  Il approcha son trident de l'arbre et toutes les bougies s'allumèrent comme par magie.
La soirée fut remplie de joie.  Triton donna un grand festin accompagné d'un concert.  Ariel apporta ensuite ses cadeaux et souhaita un joyeux Noël à toute sa famille.
- Où as-tu trouvé ces joyaux? demandèrent ses soeurs en découvrant les peirres de lune qui étincelaient.
Ariel leur expliqua qu'elles avaient été façonnées à la fois par la terre et la mer, unies pour réaliser ces merveilles.  Son père approuva d'un signe de tête en souriant.  Il avait compris le message des pierres de lune.
La fête touchait à sa fin quand Polochon dit à Ariel:
- J'ai quelque chose pour toi.  Joyeux Noël!
Et il lui raconta comment il avait découvert ce merveilleux objet.
- Polochon!  Comme il est beau! s'écria Ariel.
Elle saisit le bouton de cristal, passa un ruban dans le trou et le suspendit à son cou.
Le bijou vint se poser près de son coeur et brilla comme une étoile, comme les lumières qui scintillaient dans le palais, sur la colline.  Alors Ariel sentit son coeur se gonfler d'espoir.  Maintenant, elle en était sûre, son rêve se réaliserait un jour.

Livre Hachette Jeunesse

Posté par Anaxandre à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2010

Calendrier de l'Avent

Robin des Bois
Noël pour tous

La veille de Noël, Robin des Bois et ses compagnons hors-la-loi s'étaient rassemblés dans la forêt de Sherwood pour fêter l'événement.  Robin et Petit Jean avaient fait rôtir une oie farcie de marrons sur un feu de bois.  Un délicieux arôme remplissait l'air froid.  Mais, une fois installés autour de la table, les convives restèrent étrangement silencieux.
- Il manque quelque chose, remarqua Toby la tortue.  Les plats ont l'air délicieux mais...
- Je sais ce qui manque, dit Robin.  Nous avons passé la journée à préparer la fête et donc...
- ... nous n'avons pas volé les riches, dit Petit Jean.
- ... et nous n'avons donc rien donné aux pauvres! conclut frère Tuck, le moine ami des pauvres.
- Alors que Noël est justement le jour où il faut donner, fit Robin.
- Prenons ce festin, proposa Toby et...
- J'ai une meilleure idée, dit Robin.  Voyons...  A qui pourrions-nous chiper des cadeaux de Noël?
- Qui ne mérite pas de faire la fête? ajouta Petit Jean.
- Le shérif de Nottingham! hurlèrent-ils tous d'une seule voix.
Et ils partirent aussitôt sur leurs traineaux.  Une fois arrivés devant la maison du shérif, ils jetèrent un coup d'oeil par les fenêtres.  Une bûche flambait dans la cheminée, le sapin de Noël étincelait de mille feux et des monceaux de cadeaux s'entassaient près de l'arbre.
- Je vais aller frapper à la porte d'entrée, afin de le distraire, dit Robin.  Vous en profiterez pour dérober les cadeaux en passant par la cuisine.
Déguisé en aveugle, Robin frappa à la porte du shérif.
- Une petite pièce pour les pauvres! demanda-t-il lorsque celui-ci ouvrit.
- Passe ton chemin, mendiant! ordonna le shérif.
- Vous ne pouvez refuser une aumône pour les pauvres la veille de Noël! s'écria le faux aveugle en bloquant la porte avec sa canne.
- Il me semble t'avoir déjà vu quelque part, dit l'autre,en lui saisissant le bras.  Chapeau, grande cape...  Cette fois, tu ne m'échapperas pas, Robin des Bois!
Robin se dégagea et prit la fuite.  Le shérif partit à sa poursuite mais, face à l'agilité de Robin, sa forte corpulence constituait un handicap de poids!  Juché sur un arbre, Robin observait d'un oeil amusé le shérif qui le cherchait sans succès dans la forêt.  Pendant ce temps, ses amis avaient chargé leur traineau de paquets, d'oie rôtie et de pâtisseries et même du magnifique sapin.
- Il n'y a pas une minute à perdre, lança Robin en les rejoignant.
Dans le village, ils rencontrèrent Belle Marianne et sa gouvernante qui arrivaient en carrosse.  Robin s'inclina respectueusement devant les dames.
- Je viens de distribuer des paniers de victuailles aux pauvres, annonça Belle Marianne.  Mais ils sont si nombreux cette année que nous n'en avons pas eu assez.
- Ca tombe bien! s'écria Robin.  Je m'apprêtais à faire ma distribution!
En un instant, les paquets dérobés au shérif furent transférés dans le carrosse.  Puis Robin y prit place lui aussi.
- Je vous retrouverai dans la forêt de Sherwood! dit-il à ses hommes qui dressaient le sapin de Noël sur la place du village.
Lorsque la distribution des victuailles et des cadeaux fut terminée, Robin et Belle Marianne prirent le chemin de la frêt de Sherwood pour passer une merveilleuse nuit de Noël, entourés de tous leurs amis.

Livre Hachette Jeunesse

Posté par Anaxandre à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2010

Calendrier de l'Avent

Le bossu de Notre-Dame
Noël dans le clocher

Du haut du clocher, Quasimodo regardait tomber la neige.  C'était la veille de Noël. A travers les fenêtres des maisons, en bas, il apercevait des familles réunies, heureuses, autour du sapin illuminé.
- Comme Paris est beau, à Noël!  Et moi, je suis seul, au milieu de ces murs de pierre.
- Qu'est-ce que tu veux dire par seul? demanda Rocaille, une des trois gargouilles du clocher.  Et nous, nous sommes quoi?
- Nous ne comptons pas beaucoup, il faut bien le reconnaître! conclut La Volière.  Tu attendais une visite de ta petite amie?
- Esmeralda n'est pas ma petite amie, protesta le garçon.  Ce soir, les bohémiens donnent une grande fête, dit Quasimodo.  Esmeralda doit être en train de faire cuire une oie.  Il n'y a aucun espoir qu'elle...
- ... ait le temps de penser à nous, conclut Rocaille en clignant de l'oeil en direction de Muraille.
Depuis que Quasimodo lui avait sauvé la vie, Esmeralda s'était proposé de venir souvent lui rendre visite.  Et, jusqu'ici, elle avait tenu sa promesse.
- Tu devrais aller chez elle, conseille Muraille.
- Non, dit Quasimodo.  Je dois m'occuper des cloches.
- Peu importe, dit Rocaille.  Pourquoi ne fêterions-nous pas Noël ici, ensemble?
- L'endroit manque de gaieté! lança Muraille.
La Volière poussa un sifflement strident.  Quelques secondes plus tard, un vol de pigeons se posait sur le garde-fou.  Il leur chuchota quelque chose et les oiseaux s'envolèrent pour revenir bientôt, des branches de sapin, des rameaux de houx et des brins de gui dans le bec.
- Et maintenant, au travail! dit La Volière.
Tandis qu'il décorait les murs, Quasimodo sentit sa solitude l'abandonner.
- Et les bougies? demanda soudain Rocaille.  Il fait trop noir, ici!
Quasimodo descendit dans la cathédrale et emprunta des chandeliers.  Le clocher fut bientôt illuminé et il prit un air de fête.  Pour dîner, Quasimodo sortit, comme d'habitude, une tranche de pain et du fromage.  Un humble repas en comparaison du riche décor de la table.
- J'aurais dû préparer un vrai repas de fête! dit-il.
- La fête, ce n'est pas de faire un banquet, affirma La Volière.  C'est de partager avec ses amis.
- Tu as raison, dit Quasimodo.  Et j'ai de la chance d'être avec de vrais amis.
- C'est vrai! conclut Muraille avec un sourire.
Soudain, des pas résonnèrent dans l'escalier.  Des pas pressés.  Qui cela pouvait-il bien être?  Le gardien de la cathédrale qui cherchait ses chandeliers?  La police, alertée par la lumière dans la tour?  Le fantôme du cruel juge Frollo?  La porte s'ouvrit brusquement.
- Esmeralda! s'écria Quasimodo.
- Joyeux Noël! dit la jeune fille, les bras chargés d'un grand plat garni d'une oie rôtie.
Elle était suivie par Djali et tous les bohémiens.  Tandis que les hommes entonnaient des chants de Noël, les femmes les suivaient, portant des paniers remplis de pain, de fruits et de gâteaux.  Cette année, Quasimodo aurait un Noël inoubliable!  Esmeralda admira la décoration de la tour.  Elle disposa toutes les victuailles sur la table et, quand elle eut terminé, elle se tourna vers Quasimodo.  Il avait disparu.
Alors, elle entendit les cloches sonner à toute volée dans la nuit de Noël.  Sonner plus joyeusement que jamais.

Livre Hachette Jeunesse

Posté par Anaxandre à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]